Accès gratuit à votre propriété forestière

Retrouvez votre propriété forestière gratuite sur Sylvamap et mobile

La mise en place de la télé-transmission des Plans Simples de Gestion forestiers entre Sylvamap (via le service Hubert) et le CNPF date de 2020. Avec plus d’un an de recul, des questions récurrentes continuent parfois à nous parvenir, dont une en particulier : quel est le lien entre Sylvamap et le CNPF ? Voyons cela…

PSG, Hubert, Sylvamap, CNPF… c’est qui, c’est quoi ?

Le Plan Simple de Gestion forestier est l’un des trois Documents de Gestion Durable forestiers reconnus par l’administration. Ce document, rédigé par le propriétaire ou son gestionnaire forestier, est normé et doit contenir un certain nombre d’éléments obligatoires.

Le Centre National de la Propriété Forestière (CNPF), ou ses antennes régionales (les CRPF) est un organisme public en charge du développement de la gestion durable des forêts privées. Le CNPF réalise en particulier :

  • la validation des documents de gestion (PSG, RTG, CBPS) afin de garantir leur cohérence et leur conformité avec la loi et la gestion durable des forêts

  • des formations sylvicoles aux propriétaires et gestionnaires (cycle FOGEFOR, par exemple)

  • des études et des expérimentations sur la forêt et la vulgarisation des résultats

Ainsi, tout Plan Simple de gestion forestier doit être agréé par le CNPF, afin d’être reconnu comme une garantie de gestion durable.

Sylvamap est une entreprise privée, proposant des services numériques (gratuits et payants) aux propriétaires et gestionnaires forestiers afin de les aider dans leur travail. C’est à cette fin qu’a été lancé en 2019 ‘Hubert’, un outil d’aide à la rédaction des PSG. Plus généralement, les offres de Sylvamap s’articulent autour des plans de gestion, via le développement et la maintenance d’outils informatiques pour :

  • le suivi des plans de gestion

  • la rédaction de plans de gestion (Hubert)

 

La télé-transmission, comment ça marche ?

Issu du souhait du CNPF de développer l’informatisation des documents de gestion durables, la télé-transmission vise à permettre la transmission d’un PSG par voie informatique. Il s’agit, pour l’administration, de permettre l’envoi d’un PSG sans passer par une impression papier et l’envoi d’un courrier.

Lors du développement de l’outil Hubert, la télé-transmission n’existait pas. Ce développement a été le fruit d’un travail conjoint, de plus d’un an, entre le CNPF et Sylvamap. Le premier souhaitant ouvrir la télé-transmission à des organismes extérieurs certifiés et sûrs, et le second cherchant à innover pour proposer toujours plus de nouveaux services utiles aux forestiers.

Aussi, les rédacteurs qui le souhaitent ont aujourd’hui deux solutions possibles pour s’essayer à la télé-transmission des PSG :

Le principe est simple : les PSG sont rédigés sur l’outil choisi par le rédacteur, qui envoie ensuite les données du document de gestion directement dans la base de données du CNPF. Quelque soit la solution utilisée, l’envoi des documents est sécurisé, de l’émission à la réception, afin de garantir leur sécurité sur le web.

Chez Sylvamap, seules les données indispensables à l’instruction du PSG sont envoyées au CNPF. Les données personnelles techniques et financières ne sont en effet pas transmises à l’administration. Le partenariat est uniquement basé sur le développement de la solution logicielle.

Aujourd’hui, Hubert est le premier (et le seul) outil extérieur au CNPF capable de télé-transmettre des Plans Simples de Gestion forestiers.

Hubert ou laforetbouge : quelles différences ?

Comme expliqué précédemment, Hubert et laforetbouge sont deux outils permettant la rédaction et la télé-transmission des PSG auprès du CNPF. Mais globalement, les points communs de ces deux solutions s’arrêtent là.

En effet, si laforetbouge est une solution gratuite, Hubert est gratuit à la rédaction (pour essayer l’outil), mais payant lors de l’export ou de la télé-transmission. En effet, nos retours utilisateurs nous ont montré que la cartographie numérique est un exercice complexe. C’est pourquoi les géomaticiens / cartographes de Sylvamap assurent, au besoin, une aide à l’établissement de cette dernière.

De plus, chacune des deux solutions propose, en parallèle, des services complémentaires :

Laforetbouge permet de cartographier sa propriété, de rechercher un professionnel forestier local (exploitant, gestionnaire…), de suivre les prix des bois et de mettre en place une bourse de ventes des parcelles pour permettre un lien entre les acheteurs et les vendeurs. La plateforme vise aussi à rassembler les petits propriétaires voisins afin de regrouper les chantiers forestiers autour d’un même gestionnaire. Enfin, il est possible de se renseigner sur la réglementation en vigueur avant de réaliser une intervention forestière.

Hubert, s’appuie sur une compatibilité complète avec l’outil de suivi des plans de gestion de Sylvamap. Il est en effet possible de retrouver ses peuplements sur une carte interactive et évolutive, disponible sur PC et mobile pour faire vivre sa forêt et suivre ses interventions sylvicoles. L’outil étant une plateforme d’échange entre les propriétaires, les gestionnaires et les ayant-droits pour communiquer au mieux sur la vie de la forêt, préparer ses chantiers et faire vivre sa cartographie grâce aux relevés GPS réalisés directement sur mobile.

Ainsi, les deux solutions sont à la fois concurrentes sur certaines fonctionnalités, mais aussi complémentaires sur bien des aides qu’elles peuvent apporter aux forestiers, qu’ils soient propriétaires ou gestionnaires.

La mise en place de la télé-transmission des PSG a donc permis ce partenariat de développement entre Sylvamap et le CNPF afin de développer une nouvelle méthode rapide et sécurisée pour transférer vos PSG à l’administration. Cette méthode est aujourd’hui opérationnelle d’un côté comme de l’autre.

Pour plus d’informations, l’équipe de Sylvamap se tient à votre disposition afin de répondre à vos questions.