Votre SIG Web dédié

Notre équipe développe
votre SIG Web dédié et
sur-mesure

La mobilité en forêt permet d’avoir sa position en direct sur des fonds cartographiques en utilisant des appareils électroniques mobiles.

La mobilité informatique

D’un simple téléphone à l’utilisation d’un GPS de qualité supérieure, il existe aujourd’hui des solutions permettant de se géolocaliser en forêt. Cela permet avant tout d’aider à se repérer, mais aussi d’aller plus loin. Parmi les usages de la mobilité, on trouve la possibilité d’effectuer des signalements, ce qui permet de prendre une photo et d’associer un commentaire. Signaler et géolocaliser un dépérissement, un arbre remarquable, une tâche de régénération, un coin à champignon… Ou alors tracer la piste de son futur chemin carrossable ?

Les deux types d’appareils répondant au besoin de mobilité sont nos téléphones mobiles et les appareils professionnels de type GPS, qui eux, donneront une géolocalisation plus précise.

Les appareils mobiles de type smartphone sont aujourd’hui tous équipés d’une puce GPS. Cette puce permet de localiser son téléphone sur un bon nombre d’application, comme Google Maps pour la plus connue. Il existe d’autres applications permettant de se repérer sur le terrain et plus adaptées au milieu forestier, comme Iphigénie, Guru Maps ou encore l’Espace Collaboratif de l’IGN. Sur ces dernières, l’utilisation de la puce GPS diffère de l’utilisation des données mobiles : Il est donc possible d’avoir sa position en activant la puce GPS sans être pour autant être connecté à internet. Concernant la précision, selon les modèles de téléphone, on peut avoir jusqu’à 5 à 10 mètres de décalage entre la position donnée et la réalité, ce qui est pour le plus souvent suffisant en forêt. Attention toutefois, la puce GPS du téléphone est gourmande en batterie.

Les appareils professionnels dédié au GPS (Trimble, Garmin, GPS Map…) sont des outils conçus pour répondre au besoin de précision de localisation, et sont aussi plus adaptés à une utilisation sur le terrain (résistance améliorée à l’eau et aux chocs, batterie renforcée…). Ces technologies utilisent le système de triangulation des satellites pour obtenir la position la plus exacte possible, et plus l’appareil va capter de satellites, plus la position sera exacte. Sur certain type d’appareil GPS, on y trouve également la possibilité d’installer des applications.

L’application Sylvamap répondant à la mobilité informatique

Sylvamap a récemment développé, en partenariat avec l’IGN, son application terrain à installer sur son téléphone mobile qui est dans l’offre suivi de PSG. Elle répond à 3 besoins :

  • Retrouver les informations forestières de ses documents de gestion durable sur son appareil mobile avec les limites de peuplements et les descriptifs

  • Activer sa position GPS en direct

  • Effectuer des signalements géolocalisés en prenant une photo et en associant des commentaires.

Pour voir un usage concret de la mobilité en forêt, vous pouvez consulter nos vidéos témoignages dédiés à l’utilisation de l’application mobile de Sylvamap :

https://www.youtube.com/watch?v=uqbV3B15T7Q

https://www.youtube.com/watch?v=NohQAALDrl0